Des privilèges on appris à cuisiner les plantes sauvages

Il suffit de prendre pour ingrédients une belle journée d’été, un endroit idyllique comme l’alpage de Vormy dominée par la pointe d’Areu, un bon groupe d’une quinzaine de personnes et le tour est joué.

Guy Barbin, chef du restaurant Le Capucin gourmand à Vougy avait déplacé ses fourneaux jusqu’au chalet de Frédéric Anthoine à Vormy pour concocter un bon repas effectué avec les différentes herbes ramassées sur le chemin par le groupe accompagné de l’herboriste Philippe Foussard. Au menu de cette belle journée: épinard bonne henry, centaurée, ortie dioïque, fleurs de Raiponse le thym Serpolet.

Share this post

Start typing and press Enter to search

Panier

Votre panier est vide.